L’artiste et le tout-petit, deux êtres de présence.

Présents parce qu’ils sont tous deux des êtres de la chute,
de l’exploration… Tomber et se relever.
Ils connaissent ce mouvement, si naturel à la vie : sans chute, pointde rebond, point de surprises, point d’exploration.
Explorer le monde, détourner la lecture commune, inventer
de nouveaux chemins de rencontre.
Einsten disait : « inventer, c’est penser à côté ».

Pourquoi aller vers le tout-petit ?
Parce que je le trouve grand, grand, tellement grand…
qu’il m’appelle dans mon travail d’artiste, à aller rejoindre,
à approcher le plus que je peux cet endroit, cet espace encore plus grand que mes p’tites idées.

— Aude Maury
Projets